Comment dire à vos convives que vous ne voulez pas d’enfants à votre mariage ?
Conseils et astuces | 11 janvier 2017

Des enfants qui courent partout et touchent à tout, des nourrissons qui pleurent, des parents plus occupés par leur progéniture que par votre mariage, tout ceci vous angoisse ? Vous avez

donc prévu de ne pas convier ces chères petites têtes blondes pour fêter le plus beau jour de

votre vie. Mais comment faire passer la pilule à vos proches ? Nous vous donnons quelques

astuces pour que tout se passe bien !

 Ne les mentionnez pas sur les faire-part

C’est la solution la plus diplomate. Juste un « M. et Mme » sur l’invitation et le tour est joué… Mais cela est risqué. En effet, certains peuvent ne pas comprendre la subtilité si vous ne l’exprimez pas noir sur blanc. Pour être sûrs de ne pas en voir quelques-uns débarquer le jour J, il va falloir employer une méthode plus forte.

Précisez que seuls les adultes sont conviés

Et oui, prenez votre courage à deux mains et le taureau par les cornes, assumez votre choix et indiquez-le sur vos faire-part. Cela est plus sûr car vos invités sauront clairement à quoi s’attendre. Vous pouvez procéder de plusieurs façons. Soit vous insérez un coupon réponse pré-rempli dans l’enveloppe : « Nous serons présents tous les deux pour votre réception le… ». Soit vous indiquez dans le corps du texte que ce sera sans leurs chérubins (de façon plus ou moins directe) : « Pensez à réserver une baby-sitter dès maintenant » ou « Cette soirée se déroulera entre adultes uniquement »,… Avec cela, le message devrait passer !

Malgré tout, vous savez que certains ne vont pas bien prendre les choses et chercher à comprendre pourquoi, voire à vous faire céder ?

Faites du cas par cas

Pour quelques-uns, il sera judicieux de prendre les devants et de les contacter vous-même car vous savez par avance que la nouvelle passera mal. Si vous savez dès le début de votre projet de mariage que vous ne convierez pas les enfants, profitez-en pour glisser cette information quand vous leur annoncerez la bonne nouvelle !

Et puis il y a ceux qui vous contacteront directement après réception de leur invitation, un peu abasourdis. Dans ce cas, expliquez calmement votre choix. Soyez honnêtes et exposez-leur vos raisons : beaucoup d’enfants à prévoir et pas les moyens de payer une ou des baby-sitter, votre lieu de réception n’est pas sécurisé pour eux (point d’eau ou route à proximité et non protégés), votre budget traiteur est trop serré pour les inclure, votre thème n’est pas approprié à leur âge, il n’y a pas assez de place sur le lieu pour les accueillir,… Et si vous n’avez pas de raisons précises, n’ayez pas honte de le dire non plus, c’est votre mariage, vous faites ce que vous voulez !

Faites des concessions

Si vous les acceptez à partir d’un certain âge, précisez-le, de même que si vous autorisez leur présence à la cérémonie ou au vin d’honneur, cela sera plus compréhensible pour vos proches et ils se sentiront moins lésés. Par contre restez fermes, si, par exemple, vous ne voulez pas d’enfants de moins de 6 ans, ne faites pas d’exception pour votre belle-sœur ou votre meilleure amie, même si elles insistent et que cela vous fend le cœur. En effet, les autres convives vous reprocheraient probablement ce favoritisme, incompréhensible pour eux.

Retournez la situation à votre avantage

Dites aux parents que cela les servira également car il pourront mieux profiter de la soirée et se lâcher sans avoir la tête ailleurs et sans courir partout pour surveiller leurs bambins. Et jouez sur la contrainte horaire : sans enfants à coucher, ils n’auront pas à rentrer tôt et pourront s’amuser jusqu’au bout de la nuit ! Pour les nourrissons, précisez que la musique sera très forte et que vous ne bénéficiez pas de pièce à l’écart pour les faire dormir. Vos proches comprendront que cela n’est pas adapté à un si petit enfant et qu’ils auront tout intérêt à le faire garder pour son bien.

Prendre une telle décision n’est pas chose aisée. Mais si cela est votre choix, vous devez l’assumer face à vos invités et leur exprimer votre volonté ! Et n’oubliez pas que si vous êtes

gênés, nous sommes là pour vous conseiller sur la meilleure façon de faire selon votre situation !

Image à la une : L1001893.jpg by Roman Boed